Rechercher

1101112131423456789
This is an example of a HTML caption with a link.

« Catégorie: Recette du mois »

·    250g d’oignons rouges
·    1 bol d’olives vertes
·    1 poivron rouge
·    1 c. à s. de persil haché
·    2 mesures de riz complet rond
·    15cm d’algue Kombu
·    1 c. à s. d’huile d’olive
·    ½  c. à c. de gros sel marin
·    1 mesure de maïs doux en conserve.

·    Laver le riz, le mettre tremper dans  6 mesures d’eau froide avec l’algue pendant 3 heures environ.

·    Eplucher et hacher finement l’oignon et faire revenir au wok dans l’huile d’olive et le gros sel pendant 1 minute.

·    Egoutter le riz, réserver l’eau de trempage. Verser le riz dans le wok, remuer vivement pendant 1 minute sur le feu, y rajouter le maïs, l’algue et l’eau de trempage. Porter à ébullition.

·    Rincer les olives, les ajouter au reste des ingrédients dans le wok avec ½ bol d’eau chaude de plus. Couvrir et laisser mijoter à feu très doux pendant 1h30 sur une plaque diffuseuse de chaleur.

·    Enlever l’algue Kombu. Saupoudrer de persil haché et servir immédiatement.

HISTOIRE DU SEIGLE


Pouvant croître sur des terres acides, pauvres et sèches, le seigle était autrefois la céréale la plus cultivée après le blé.

Proche de celui-ci, le seigle s'en différencie toutefois par :
• un chaume plus souple, plus fin et plus long (1,50 à 2 m);
• un épi plus court et toujours barbu;
• un grain plus petit et plus allongé;
• un tallage moindre (deux tiges par pied en moyenne).

Les épillets contiennent trois fleurs dont les deux premières seulement donnent un grain. Le grain de seigle est grisâtre, allongé et pointu à l'extrémité.

Culture
Au stade végétatif, le seigle présente une couleur rougeâtre et résiste aux fortes gelées.
Le semis est réalisé en octobre.
S'égrenant assez facilement, le seigle est coupé avant la maturité complète à la même époque que le froment (août-septembre).

Utilisation
La farine de seigle légèrement colorée est panifiable. En y incorporant du miel, on obtient du pain d'épice. Les grains peuvent également être distillés et servir à la fabrication de divers alcools.

Pain de seigle
    
Pour 2 pains (16 personnes)

Ingrédients :

210 g de farine de seigle
260 g de farine type 55
2 sachets de levure sèche
30 cl de lait
1 cuil. à café de miel
1 cuil. à soupe de beurre ramolli + beurre pour les moules
1 blanc d'ceuf
1 cuil. à soupe de sel
Préparation : 45 minutes
Repos : 3 heures 45 minutes (levain + pâte)     Cuisson : 50 minutes

Préparation

Mettez la levure et le miel dans une jatte.
Délayez avec 5 cl d'eau tiède et laissez reposer 15 min.
Dans la jatte, versez le lait et 10 cl d'eau tiédis.
Mettez-y le beurre et le sel à fondre, puis ajoutez le levain.
Mélangez et tamisez les farines.
Ajoutez la farine en cinq fois dans la jatte en pétrissant au batteur muni des fouets à pâte.
Si après deux ajouts de farine, la pâte vous semble un peu dure, incorporez la farine par plus petites quantités.
Pétrissez la pâte sur un plan de travail fariné jusqu'à ce qu'elle soit souple, élastique et homogène.
Formez une boule légèrement farinée.
Laissez-la lever pendant 2 h sous un torchon humide, au chaud (25 °C) et à l'abri des courants d'air.
Pétrissez la pâte sur un plan de travail fariné pour lui redonner son volume de départ, puis divisez-la en deux parts que vous mettez dans deux moules rectangulaires beurrés.
Laissez lever de nouveau sous un torchon humide pendant 1 h 30.
La pâte doit remplir les moules.
Enduisez le dessus des pains au blanc d’œuf  battu avec un peu d'eau.
Préchauffez le four à 240 °C (th. 8).
Faites cuire 10 min, puis baissez le thermostat à 180 °C (th. 6) et poursuivez la cuisson pendant 40 min.

Démoulez sur une grille.
Ce pain est cuit lorsqu'il rend un son creux quand on tape sur la croûte.

Pagination