France Guillain est née en Polynésie française. Navigatrice à l’esprit aventurier, elle fait plusieurs fois le tour de la planète en voilier avec ses cinq enfants. Diplôme d’état en diététique, études supérieures en mathématiques, physique et philosophie. France Guillain a sillonné les mers avec ses enfants, appliquant ses connaissances en diététique pour nourrir avec intelligence et plaisir sa famille.

Son ouvrage sur la mastication est un réel bienfait. « La mastication c’est la santé » remet les pendules de nos repas à la bonne heure. Ces repas trop souvent avalés, en ces époques où le stress et la vitesse prédominent, sont la cause de problèmes de digestion, d’obésité et de carences en vitamines, minéraux et oligo-éléments.

France Guillain prône l’art de mastiquer non seulement pour retrouver et apprécier toutes les saveurs des aliments mais aussi pour retirer de ceux-ci toutes leurs qualités nutritionnelles.

Elle s’appuie sur quelques exemples clé, notamment l’expérience vécue par des prisonniers américains lors de la guerre du Vietnam qui durent se contenter d’une noix de coco par jour pendant un an et qui revinrent sains et saufs, en pleine santé, simplement parce qu’ils avaient soutiré de la noix de coco fraîche tous les nutriments nécessaires à leur survie grâce une mastication prononcée.
La mastication sert donc à pulvériser les aliments solides, les réduire en bouillie, tandis que la salive a tout le temps de faire son travail, décomposant les amidons et soulageant ainsi le système digestif dans son entier grâce à cette première transformation.

En outre, mastiquer nous empêche d’ingérer des aliments de mauvaise qualité : « Comment voulez-vous mastiquer avec plaisir du gros pain blanc mou et sucré ?» dit France Guillain.

C’est notre cerveau qui envoie les informations au reste du corps : « Sans mastication, le cerveau est incapable d’envoyer le signal de satiété à la bouche ». Il faut faire la différence entre une saine satiété et la sensation de la « peau du ventre bien tendue ».

Ainsi : « La mastication sert à analyser et à quantifier ce qui entre dans notre bouche ». Il ne sert à rien de faire des combinaisons alimentaires intelligentes ou de manger bio si l’on ne prend pas le temps de mastiquer, de savourer en salivant. En effet, dit France Guillain, la bouche se comporte comme un scanner pour le cerveau. C’est une étape importante pour l’absorption des oligoéléments : « Pendant que nous mastiquons, notre cerveau calcule la quantité de sels minéraux, enzymes, vitamines, lipides, glucides, protides, amidons et sucres qui entrent dans notre organisme ». Cela permet au cerveau d’envoyer ses informations à l’appareil digestif.

On peut donc mincir ou s’étoffer grâce aux bienfaits naturels de la mastication. Ni accumulation de mauvaise graisse, ni carence ne gêneront le processus équilibré d’une correcte et agréable ingestion des aliments.
En bref, retrouver le plaisir authentique d’une manière saine de se nourrir passe par toutes nos perceptions sensitives. La préparation, la présentation des aliments dans l’assiette, les arômes - le fumet, diraient nos grands-parents - puis le contact avec la bouche, la salivation procédant d’un bon appétit et enfin cette mastication souveraine qui nous fait jouir du plaisir de nous nourrir en appréciant pleinement l’instant.

Info France Guillain :
France Guillain est originaire de Polynésie. France Guillain a effectué ses études supérieures en Math et Physique, mais aussi en Philosophie. Diplôme d'état en diététique; France Guillain a réalisé plusieurs tours du monde à la voile avec ses enfants. Elle est l'auteur de plus de 50 titres, elle a obtenu des prix littéraires. et est aussi auteur d'ouvrages de bien-être.