Riz rond et Riz long BIO

LE RIZ

Histoire. C’est la céréale la plus cultivée de par le monde après le blé ; sa culture était déjà pratiquée quatre mille ans avant J.-C. Dans la Chine du Sud. Aujourd’hui, 90% de la production est assurée par les pays de l’Asie des Moussons, le reste dans de nombreux autres pays (Afrique, Amériques, Espagne, Italie) ainsi qu’en France (Camargue et Pyrénées).
Il existe plus de 8000 variétés de riz que l’on classe selon la forme du grain :
Grains ronds (orysa glutinosa, très riches en amidon) utilisées pour les préparations sucrées, et les risotto italiens.
Grains longs (orysa sativa) : soit de type américain, les plus utilisés en cuisine, soit à grains longs très fins de type “Basmati” ou “Surinam” qui sont parfumés naturellement.
Grains noirs ou “riz sauvages” qui proviennent en fait d’une autre plante aquatique “zizania aquatiqua” qui existe depuis toujours en Amérique du Nord dans les marécages et bords de rivière, il fut l’aliment de base des tribus indiennes. Ce riz possède les mêmes qualités nutritionnelles que le riz rond ou long.

Valeur nutritive. Le riz est assez pauvre en protéines (8%), mais assez bien équilibré en AAE*. Le riz est riche en minéraux (Ca,P, Zn, K, Mg), en Vitamines B et en oligo-éléments. L’amidon de riz est particulièrement facile à digérer. Le riz est indiqué dans les cas de diarrhée (on peut dans ce cas, faire des décoctions de riz en faisant cuire 25 g de grains par litre d’eau et consommer tout au long de la journée).

* acides aminés dits essentiels ou indispensables

Utilisations.
En grains entiers.
En flocons, dans les mueslis, pour épaissir une soupe, réaliser des galettes de céréales, des crumbles, des petits gâteaux secs.
En grains soufflés, dans les mueslis, pour enrichir une préparation sucrée, une pâte à gâteau…, comme friandise sucrée à grignoter.
En farine, mélangée à d’autres farines sans gluten pour réaliser pâtes à pain et à gâteaux.
En semoule, pour remplacer les semoules de blé et le boulghour.
En crème (farine pré-cuite finement pulvérisée) pour réaliser les bouillies de bébé, épaissir une sauce ou réaliser une crème dessert.
Sous forme de pâtes, vermicelles, ou nouilles ou encore de crêpes comme en Chine.

Riz aux tomates crues et à la mozarella

200 g de riz long complet
2,5 fois son volume d’eau
4 grosses tomates bien mûres
2 gousses d’ail
2 C à S de basilic haché
2 C à S d’huile d’olive
300 g de mozarella
sel, poivre

Faire cuire le riz selon la recette de base.
Inciser la peau des tomates, les passer 30 secondes à l’eau bouillante (ou à la vapeur), les plonger dans l’eau froide. Peler les tomates, les épépiner et couper leur chair en dés. Peler l’ail, le hacher finement ou le presser.
Réunir dans le fond d’un grand saladier, les tomates, l’ail, le sel, le poivre, le basilic haché et l’huile, laisser mariner pendant la cuisson du riz. Couper la mozarella en dés, réserver au frais. Ajouter la marinade dans le riz dès la fin de sa cuisson, vérifier l’assaisonnement, ajouter les dés de mozarella et servir immédiatement ou après refroidissement.

Riz et lentilles corail

100 g de riz longs demi-complet
100 g de lentilles corail
3 fois leur volume d’eau
sel

Mesurer le volume du riz et des lentilles, verser 3 fois ce volume d’eau dans une casserole, ajouter riz et lentilles, porter à ébullition, couvrir, baisser le feu et laisser à couvert 30 minutes environ ; saler et garder au chaud jusqu’au service.

RIZ AUX LÉGUMES Dans une casserole verser un filet d’huile et les oignons. Faire revenir à feu doux dans un peu d’huile d’olive 1 oignon en petits morceaux. Ajouter les petits morceaux de 1 carotte, 4 feuilles de chou vert, 1 navet, 1 branche de céleri et laisser revenir encore 3 mn. Ajouter 1,5 tasse d’eau et riz et porter à ébullition. Réduire le feu au mini et laisser cuire sur 1 diffuseur de chaleur.
( Source : Cuisine et Santé et La Nouvelle Cuisine Familiale de Brigitte Fichaux aux Editions GabriAndre )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code