Alimentation BIO : facture salée

Alimentation: facture salée

Yaourt, fromage ou huile végétale: les consommateurs européens vont au devant d’une nouvelle valse des prix, justifiée pour les industriels par la flambée persistante des prix agricoles mondiaux.

Le pain, le beurre et les pâtes qui ont augmenté de 20 à 25% en Belgique, l’huile qui devrait s’envoler de 30% dans ce pays, les pâtes qui prennent 4,5% en Italie, alors que des augmentations de prix dans le commerce de détail sont aussi à l’ordre du jour en Suisse… La progression des prix alimentaires est désormais clairement visible dans l’indice global de l’inflation en Europe. En cause: l’explosion des cours des matières premières agricoles dans le monde provoquée par une envolée de la demande des pays émergents, de mauvaises récoltes dues aux aléas climatiques et l’essor des bio-carburants qui «pompent» une partie des récoltes. Du côté d’Eurocommerce, la Fédération européenne du commerce de détail et de gros, on fait valoir qu’on assiste en fait à «un rattrapage» après plusieurs décennies de prix alimentaires peu élevés. Certains soupçonnent toutefois les industriels du secteur de profiter de la hausse des matières premières pour augmenter exagérément leurs marges bénéficiaires.
(Le Temps, 12.10.2007)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code